NBA Live 15 – Que vaut-il ?

Tile_502x282_CoverVoteBTS-logo

Parlons de la série d’EA Sports, NBA Live, après un retour sur le devant de la scène complètement raté avec NBA Live 14, logiquement EA devait frapper fort pour revenir avec un opus calibré, mais aussi pour rattraper la concurrence (NBA 2K, ndlr). Que vaut ce NBA Live 15 ?

Pour commencer, ce Live est n’est pas une simulation mais plutôt un basket arcade, car il y a vraiment trop de dunks (c’est même d’une simplicité)

d‘interceptions (Ou de steals pour les bilingues :P ) de contres (d’ailleurs, on en fait beaucoup plus que chez la concurrence), de shoots à 3 points (coucou les Warriors de Golden State, petite pique à cette franchise). Par rapport au 14, il y a eu un gros travail au niveau des graphismes, les maillots de chaque franchise ainsi que leur parquet ont été retravaillés, le plus gros point fort reste évidemment les visages des basketteurs

Dwyane Wade des Heat de Miami qui s'apprête à tirer un lancer franc (free-throw) , on voit l'amélioration par rapport à l'opus précédent.
Dwyane Wade des Heat de Miami qui s’apprête à tirer un lancer franc (free-throw) , on voit l’amélioration par rapport à l’opus précédent.

malgré quelque petit ratage que j’ai pu apercevoir (dont Randolph, McDermott, Batum...) mais ceci n’est pas trop gênant, et je pense qu’EA ne vont pas tarder à sortir des mises à jour pour rattraper tout ça. Le gameplay est de plus en plus fluide, ça reste tout de même brouillon, malgré de nettes améliorations comme la défense, les contres (car oui sur le Live 14, personnellement, j’en faisais aucun) et les rebonds, par contre au niveau du cercle, l’I.A a un peu tendance à bourriner sans plus. La petite phase dictatielle au début du jeu avec Damian Lillard (pointguard chez les TrailBlazers de Portland, ndlr) est encourageante et permet directement de rentrer de le game.

Je dois dire que le mode carrière est beaucoup décevant, tout d’abord, on choisit son poste, nom, prénom, (d’ailleurs, impossible de mettre le tout en minuscule) etc, pas besoin d’avoir d’argent ou de points pour mettre des protections ainsi que des chaussures et on sélectionne la franchise qu’on désire. On enchaîne avec le match des rookies et enchaîne avec la fameuse draft.

Mon personnage : Curtis Allen, qui se concentre à tiré son lancer franc
Mon personnage : Curtis Allen, qui se concentre à tiré son lancer franc

Vous allez me dire, c’est tout ? Oui, il n’y a aucune cinématique, ne serait-ce qu’un petit peut, mais hélas, il n’y a rien du tout. Vous jouez que les matchs de saison régulière et les playoffs, ok, ce n’est pas plus mal car c’est un jeu de sport, on est là pour shooter, défendre et faire ce qu’on a à faire en terme de basketball, donc logiquement on n’a pas besoin de cinématique (comme Beyond Two Souls, troll activate). À l’instar d’un 2K, qui propose des cinématiques qui nous plongent de plus en plus dans notre aventure pour devenir une légende NBA, EA eux nous freinent que ça soit pour l’immersion de notre basketteur dont les angles de caméra qui ne parviennent pas à restituer une vision plus globale du jeu, mais aussi au niveau du menu du mode carrière.

Comme vous pouvez le voir (photo à droite) 1477798_10202343498183932_8852902467872136257_n, le menu se compose 4 parties, MATCH, qui permet de jouer les rencontres de la saison régulière ainsi que les playoffs ou si vous ne voulez pas les jouer, simuler reste une possibilité mais dans ce cas, pourquoi l’avoir acheté ? La deuxième partie, MA FUTURE STAR, permet de modifier votre personnage, que ça soit, les tatouages, le bandeau, les protections ainsi que les chaussures. Après les matchs, vous gagnez des points d’amélioration qui permettra de développer votre joueur. Enfin, toutes les statistiques (minutes jouées, point par match, rebond par match, …) du perso y seront présentes. Parlons d’ACCUEIL CHAMPIONNAT, qui est celle que je déteste sur ce jeu, surtout sur l’actualité (là, ça nous explique que Les Timberwolves ont procédé à un échange avec les Cavaliers), à chaque news, ça va nous dire par exemple, que les Bulls auront gagné contre les Lakers, mais on ne va pas pouvoir regarder les stats des joueurs, les pourcentages au tir, on aura juste un « Gasol a marqué 34 points et atomise les Lakers » (C‘est un exemple, on est d’accord). Et c’est là le gros problème, car personnellement, j’aime voir le nombre de temps passé sur le parquet de chaque basketteur, leur pourcentage au tir (genre un 10/31 au tir comme les Melo, Bryant), savoir si y a eu des doubles doubles, des blessures etc. Des petits détails, vous allez dire à la con, mais ces détails-là, ça compte beaucoup surtout au basket et avoir qu’une seule phrase sur l’actualité et ne pas voir comment s’est dérouler le match, c’est frustrant. 1979732_10202343608346686_1872311693000033116_nL’un des avantages dans ce mode carrière, c’est l’évaluation du joueur (que vous pouvez apercevoir à gauche) après la fin de match, car cela vous permettra de savoir ce qui était bon et ce qui n’allait vraiment pas, et grâce à ça, lors du prochain match, vous serez davantage plus concentré sur votre jeu.

Ce NBA Live 15 est, contrairement au précédent, sur la bonne voie de la rédemption, certes malgré des gros détails qui manquent que ça soit en mode carrière ou mode franchise (qui permet de diriger la franchise qu’on veut, pour y faire des trades, des matchs évidemment, ce mode-ci est dix fois moins détaillé que chez la concurrence), le jeu s’est amélioré graphiquement, comme par les beautés des parquets, les visages des joueurs. Le Gameplay est resté brouillon par rapport au NBA Live 14 malgré qu’il y a eu une bonne évolution au niveau de la fluidité, de l’amélioration au niveau du jeu, que ça soit la défense des basketteurs. Au niveau online, rien ne change, que ça soit contre un ami ou une personne dans le monde, je n’ai vu aucun problème de serveurs et même en mode ultimate team. Évidemment, ce Live est plus facile à prendre en main qu’un 2K malgré qu’il est sur la bonne route. Manque plus qu’à EA de ne plus faire de faute et que le prochain opus puisse s’annoncer comme monstrueux. A conseiller à tout fans de basket.

Les + du Jeu :

  1. Les graphismes (parquets, joueurs malgré quelques ratages)
  2. La fluidité du jeu
  3. Du basket plus arcade qui nous promet du grand spectacle
  4. Le Online (Aucun problème de serveur)
  5. Les mises à jour (il y en a presque tous les 3 jours)

Les – du Jeu :

  1. Mode carrière (il manque beaucoup de détails ainsi qu’une mise en scène pour notre perso)
  2. Mode Franchise qui est beaucoup moins détaillé que 2K
  3. Les angles de caméra qui peut paraitre par moment pénible
  4. Le gameplay brouillon malgré les améliorations

NOTE FINAL : 14/20

By @iNaikito

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s